• sous la toile

LOUIS XIII ET SES PEINTRES



⚜Ça chauffe à la cour de Louis XIII ! Nicolas Poussin et Simon Vouet se disputent la place de peintre de cour. Ou plutôt Simon Vouet s'arrange pour conserver son statut de peintre du roi face à celui qui deviendra l'un des plus grands artistes français du XVII ème siècle, Nicolas Poussin. Simon Vouet était en effet, depuis son retour d'Italie en 1627, peintre à la cour de Louis XIII. D'un genre nouveau, la peinture et les traits de Vouet illustrent un art plus élancé au souffle baroque. Cependant sa liberté créatrice et son soutien indéniable de la cour sont compromis par l'arrivée de Nicolas Poussin, grand représentant du classicisme français en peinture. Une tendance de l'art qui vise à rechercher une perfection et un idéal dans les proportions et les figures, souvent représentées dans un cadre antiquisant. Arrivé en 1640 à Paris suite à la demande de Richelieu, il ne restera que deux ans en France, avant de repartir pour l'Italie, pays qu'il affectionne tant. Cette période de l'histoire est marquée par cette rivalité entre les deux artistes et par la célèbre phrase de Louis XIII, qui suite à l'arrivée de Nicolas Poussin s'exclamera "Voilà Vouet bien attrapé"

6 vues

Sous la toile ©