• sous la toile

UN PORTRAIT ROYAL !


⚜️ Portrait du souverain François 1er, 1515-1547 !

Vous l'aurez compris, je suis passionnée par les portraits royaux. Aujourd'hui j'avais envie de vous parler du célèbre portrait de François 1er peint par Jean Clouet en 1530 et conservé au Musée du Louvre à Paris. Il est en réalité le premier portrait monumental du roi, peint dans le but de renforcer l'autorité royale suite à la défaite de Pavie.

Les portraits royaux occupent une place fondamentale dans l'Histoire de l'Art et oeuvrent à l'affirmation du pouvoir illustrant généralement la grandeur du souverain.

L'oeuvre de Jean Clouet est significative de ce genre en peinture et fixa les traits des représentations monarchiques pendant plusieurs siècles.

Le souverain François 1er est ici peint en buste de face au devant d'une somptueuse tenture rouge parsemée de couronnes et de symboles fleurdelisés. Figuré à mi-corps, le roi occupe l'intégralité de la toile, il semble fixer le spectateur tout en adoptant une posture noble, inspirée des fameux "portraits psychologiques" de Léonard de Vinci au début du XVI ème siècle. En effet le roi peint à mi-corps, légèrement de trois-quarts face, repose ses mains sur un parapet, c'est à dire un élément visuel instaurant une distance entre le spectateur et la figure peinte. Une posture révélatrice des intérêts du souverain pour l'Italie. D'ailleurs François 1er porte ici la barbe selon la mode italienne, elle est alors révélatrice d'un symbole de virilité et d'autorité.

Jean Clouet met en avant la majesté de François 1er par la préciosité de son costume brodé de fils d'or, occupant l'intégralité de la toile. Il est en effet revêtu d'une chamarre, un manteau à manches bouffantes. Le peintre lui ajoute également un béret orné d'une plume d'autruche et parsemé de bijoux. L'artiste s'attèle ainsi à figurer le rendu soyeux des plis et la finesse des broderies. Cependant, malgré la richesse de son vêtement, aucun attribut de sa fonction ne semble être figuré sur la toile. En effet, François 1er est ici portraituré à la manière d'un "courtisan accompli", tel que Baldassare Castiglione, écrivain italien de la Renaissance et ami de Raphaël, l'a théorisé dans son ouvrage Le Livre du courtisan daté de 1528. Preuve irréfutable de l'attachement de François 1er à la culture Italienne. ⚜️


Portrait de Baldassare Castiglione, écrivain et diplomate, Raphael, 1514-1515, Musée du Louvre


Le post vous a plu, n'hésitez pas à aimer ou laisser un commentaire !


0 vue

Sous la toile ©